Portraits

Tom Evans + Terry Hulf

Portrait

Didier Jourdy

Evans+Hulf est l’ingénieuse association de deux photographes-artistes anglais désireux de réhabiliter une technique ancienne de photographie. Grace à un appareil restaurée du XIXème combinée avec une technologie digitale avancée, leurs images apparaissent comme hors du temps et uniques. Les portraits, comme les natures mortes, totalement atemporels retranscrivent une émotion rare grâce à une netteté et un grain résolument inédit pour un œil d’aujourd’hui.

Dans l'atelier

Toute la collaboration d’Evans+Hulf repose sur la magnifique trouvaille d’un appareil photographique datant de 1888 et au format gigantesque. Conçu et fabriqué par un chimiste en photographie, J.T Chapman, il permet de prendre des négatifs hors-normes de 15×12 pouces (approx. 38 x 30 cm). Tom Evans décide alors de restaurer cet outil extraordinaire, digne d’un musée, sans changement irréversible afin d’en conserver toute l’authenticité. Cet appareil géant a la particularité de capturer un multitude de détails mais garder le focus sur les personnes et les objets reste le plus grand défi. Les temps de pause sont très longs et les photographies en mouvement sont pour ainsi dire impossible. Effet, la clarté devient alors éblouissante et les détails se fondent dans un flou hasardeux. Et comme tout l’équipement est lourd et encombrant, chaque étape d’une prise de vue doit être méticuleusement réfléchie en amont pour savoir si tel sujet peut-être ou non photographié. Notamment car dans une session, un maximum de six expositions peut être réalisée. Lorsque les modèles posent, peu d’instruction leur sont données mais il faut rester immobile le plus longtemps possible ! Quelques petits mouvements donnent des effets intéressants et permettent alors parfois d’avoir la face et le profil d’un visage.
Evans+Hulf utilise une pellicule radiographique de grande dimension puis chaque « feuille » est ensuite scannée, retravaillée et imprimée de manière numérique sur du papier Archival.

Evans + Hulf avant W&G

Cette nouvelle aventure marque le retour de Tom Evans à la photographie après une vingtaine d’années de R&D en technologies digitales. Ses photos ont fait l’objet de nombreuses expositions en France et en Angleterre et certaines d’entre elles sont visibles au Victoria and Albert Museum et à la National Portrait Gallery. En parallèle, Tom a enseigné la photographie au West Surrey College of Art and Design.
De son côté, Terry Hulf est un photographe, peintre, vidéaste et musicien. Il a aussi publié l’ouvrage de photos « Romney, Denge and Walland (Three Marshes) » en 1997 et exposé au Royaume-Uni, Ireland, Pays-Bas et Etats-Unis.

Pourquoi on aime

Parce qu’à l’inverse des photographies instantanées et incessantes de notre société actuelle, le rapport au temps est fondamentalement présent dans chacune de ces images. Parce que le rendu des matières est si vif et net que l’on se sent comme hypnotisé devant ces clichés mi-anciens, mi-contemporains.

Le conseil de W&G

Ne pas exposer la photographie en lumière direct. Offrez-lui une place spéciale, où elle peut respirer et mettre à elle seule une ambiance à part dans la pièce choisie.

Retour