Portraits

Hubert Jouzeau

Portrait

Hubert Jouzeau

Artiste multidisciplinaire, Hubert Jouzeau explore, travaille et maîtrise la texture picturale dans son atelier parisien. C’est par le biais d’une large palette de techniques et de savoir-faire, qu’il constitue son œuvre, plurielle et en constante évolution, qui invite les sens à la liesse spirituelle.

Dans l'atelier

Pour créer ses matières aux motifs de palmier, Hubert Jouzeau prend comme base des aplats en papier ou carton sur lesquels est apposée une série de couches aux pigments dorés. L’or apparait alors sous toutes ses formes : de la cire à l’acrylique, en passant par la feuille d’or. Les dégradés de couleurs ainsi obtenus, de l’or pâle à l’or riche, rappellent les paysages et ambiances crépusculaires, comme rythmés par les nuances colorées d’un coucher de soleil. C’est à travers le maniement de l’or, du doré et de ses pigments, que Hubert Jouzeau exprime le mieux sa sensibilité. D’un tableau à l’autre, l’artiste joue avec les volumes grâce à une variation dans l’utilisation des types de pinceaux et du posca (feutre). Cette polyvalence dans la technique lui permet de se réinventer constamment au gré de ses collaborations et de changer les codes des métiers d’art. Cette volonté de bousculer certains préceptes établis se manifeste particulièrement lorsqu’il revisite le faux marbre italien destiné à la décoration d’intérieur. Les feuilles d’or ou d’argent forment la base d’une texture constituée de posca bleu et vert mêlé à des pigments dorés. Les résultats obtenus, plus graphiques, se déclinent en différents formats et couleurs, redécoupés par la suite en marqueterie. Ainsi, la plupart de ses matières doivent leur genèse à un travail autodidacte, acharné et perfectionniste, donnant vie à un décor sobre aux touches masculines.

Hubert avant W&G

Hubert Jouzeau, ancien visual merchandiser, est fort d’un parcours artistique touche à tout : des arts appliqués au design, il est aussi passé par l’Institut Français de la Mode et a suivi une formation en dorure. Aujourd’hui il se définit comme « designer ornemaniste » : il conçoit des matières et les met en forme pour rendre le quotidien plus désirable et esthétique.

Pourquoi on aime

Parce que ses œuvres originales et délicates retranscrivent par une maitrise technique hors pair ses passions pour la mode et l’architecture.
Parce qu’on salue ce fameux travail de texture qui donne une matière extraordinaire aux œuvres et une poésie subtile.

Le conseil de W&G

Le petit Palmtree représente un cadeau idéal ! Les grands formats ou les marqueteries mettront quant à eux une nouvelle source de lumière et de chaleur dans un appartement sobre (surtout au creux de l’hiver !).

Retour