Portrait

Joël Froment

Portrait

Joël Froment

Artiste français né en 1938, Joël Froment est un peintre et sculpteur aux influences néo-cubistes. Ses créations sont principalement de style abstrait et géométrique.
Dès l’âge de 6 ans, Joël dessine un avion en écrivant au-dessous : « je serai peintre ou pilote ». Cette volonté précoce démontre bien la détermination de cet artiste au parcours atypique, allant des dessins à la craie dans les rues de Paris pour payer son loyer au premier grand prix de Rome reçu en 1968. Grâce à cette récompense – décernée pour la première fois à un peintre abstrait – , il put faire une résidence dans la capitale italienne, à la villa Médicis dirigée alors par le peintre Balthus. Cette expérience aura été décisive pour sa carrière durant laquelle il a créé de nombreux tableaux, sculptures et œuvres sur papiers abstraits.

Dans l'atelier

Influencé par la peinture américaine des années 1950/1960 illustrée par Newman ou Pollock, Joël Froment s’est d’abord adonné à l’abstraction lyrique avec une écriture nerveuse et un éclatement des formes.
Petit à petit, l’artiste s’est dirigé vers une abstraction géométrique qui caractérise la majorité de ses œuvres. À la suite de son expérience enrichissante à Rome, Joël retourne à Paris et prend un atelier à Malakoff. Il abordera la géométrie pour sortir d’une écriture qui lui semble répétitive. Par ce travail il va rentrer dans le monde vertigineux de la couleur, dont il s’intéresse sous son aspect énergétique. La juxtaposition des formes joue également un rôle prépondérant dans son œuvre avec la notion de « limite ». A la fois lieu de rencontre et de séparation, Joël la conceptualise comme une membrane vivante qui laisse passer les échanges entre deux énergies : et c’est cette harmonie que nous retranscrivent ces compositions parfaitement équilibrées.

Joël avant W&G

Joël a reçu une formation complète aux Beaux-arts de Paris. Admis à l’atelier Chastel, il a l’opportunité d’entrer au cabinet des dessins du Louvre et même l’autorisation exceptionnelle d’avoir entre les mains les dessins originaux de Léonard de Vinci et de Michel Ange. Il devient à cette époque professeur d’arts plastiques dans l’éducation nationale. Et après sept ans d’études, Joël obtient son diplôme supérieur d’arts plastiques et part en Italie. En 1985, il rencontre le mouvement Madi, un groupe international se composant d’une soixantaine d’artistes abstraits de quinze pays différents. Il présidera ce mouvement artistique de 1996 à 2008.

Pourquoi on aime

Parce que la pureté des formes de ses œuvres et la profondeur de ses couleurs produisent un effet puissant. Parce que ses compositions aussi bien sur des toiles, des feuilles ou des reliefs en bois donnent une touche résolument seventies.

Le conseil de W&G

Placez les œuvres de Joël Froment sur un mur neutre afin de faire ressortir les formes géométriques colorées. Les toiles encadrées dans des caisses américaines peuvent être aussi bien accrochées au mur que posées sur une étagère ou dans une bibliothèque.

Toutes les œuvres
500 - 1000€
2500€ et plus
Joël Froment